CHUV
MENU
Home > list of news > News and Events - Detail
GNRH Network
close

Un nouveau bloc opératoire pour l'Hôpital orthopédique

Le ruban vient d'être coupé: l'Hôpital orthopédique du CHUV possède désormais un bloc opératoire tout neuf, plus grand, doté des dernières technologies pour mieux opérer et mieux prendre en charge le patient.

Published by Alain Farron

Le 23 janvier dernier, l'Hôpital orthopédique a inauguré son nouveau bloc opératoire. Pour ce faire, un étage a été construit au-dessus du bâtiment actuel permettant d'agrandir et de moderniser les infrastructures déjà existantes. 

Trois nouvelles salles high-tech permettant la mise en oeuvre des derniers progrès en matière d'orthopédie, des locaux annexes et une salle de réveil ont vu le jour sur le toit du bâtiment au 8ème étage, recouvrant le nouveau bâtiment pour une surface totale de 1299 mètres carrés. La logistique et le flux des soins ont été repensés et perfectionnés.

Prouesses architecturales

La Cité hospitalière, depuis quelques années déjà, se développe en hauteur. Par manque d'espace, la solution a été trouvée dans les airs. Le bâtiment de la Maternité avait eu droit à sa surélévation en 2008. Depuis, de nouvelles réalisations ne sont pas sorties de terre, mais ont été complétées, comme l'extension du Centre ambulatoire coordonnée d'oncologie, le nouveau bloc opératoire en toiture des urgences et soins intensifs et enfin le bloc opératoire de l'Hôpital orthopédique. 

Ce nouveau bloc a été conçu pour laisser pénétrer le maximum de lumière naturelle en fonction de l'utilisation des lieux. Il conjuge performance et écologie, grâce à un matériau inattendu utilisé pour la construction: le bois.

Le challenge était de maintenir la cohérence des flux des soins et de la logisitique. Un autre enjeu était de réussir à proposer une composition architecturale qui s'intégre à l'existant tout en ayant sa propre identité.

A la pointe de la chirurgie

Ce nouveau bloc, en plus d'être une réussite architecturale, offre aussi et surtout le meilleur cadre possible à la chirurgie de pointe dans laquelle le CHUV s'investit. Sa mise en service accompagne une évolution importante de la discipline comme le développement de programmes informatiques d'imagerie en trois dimensions et de navigation pour optimiser notamment la pose de prothèse. 

Cette réalité augmentée permet aux chirurgiens orthopédistes d'élaborer une prise en charge spécifique à chaque patient et favoriser une précision accrue dans le positionnement des implants.

Améliorer la qualité de vie des patients

La mission première de l'orthopédie est d'améliorer la qualité de vie des patients. L'impotence et les douleurs chroniques peuvent rendre l'existence de ces patients ardue, c'est pourquoi on parle souvent de "renaissance" après la pose d'une prothèse par exemple. A l'instar de cette chirurgie qui change la vie, les nouvelles salles de l'Hôpital orthopédique vont offrir des conditions optimales pour la pratiquer: dimensions, ergonomie, équipements. Tout est mis en oeuvre pour que les progrès technologiques réalisés dans cette discipline puissent profiter aux patients, aux chirurgiens et à la relève, dans un lieu à la fois médical et universitaire. 

Le Département de l'appareil locomoteur (DAL) se déploie sur deux sites: l'Hôpital orthopédique et le bâtiment hospitalier principal du CHUV. Le DAL compte le Service d'orthopédie et de traumatologie, le Service de rhumatologie et rééducation et le Service de chirurgie plastique et de la main, ainsi qu'une division de médecine physique et réhabilitation.

 

Le bloc opératoire principal de l'hôpital en transformation

Le bloc opératoire situé au niveau 5 du batiment hospitalier vivra quelques années de transformations pour se mettre au goût du jour et à l'ère des dernières technologies. Pour ce faire, un bloc complémentaire a été construit et sera inauguré le 9 février prochain.

 

Légende 2ème photo:

Philipp Müller, Oliver Peters, Pierre-François Leyvraz, Alain Farron qui coupe le ruban, Maître Jean-Noël Jaton (président de l’Association de l’Hôpital orthopédique), Catherine Borghini Polier.

Photo © Nora Rupp





Last update on 24.03.2017 15:43